Le conseil administratif / The Administrative Council

Le conseil d’administration de la Communauté du Soccer des Etoiles d’Orléans vous souhaite la bienvenue! 

 

Pour ceux qui étaient parmi nous par les années précédentes, nous sommes heureux de vous revoir – pour ceux qui se joignent a la CSEO pour la première fois, nous espérons que votre saison sera agréable et que vous serez des nôtres pendant plusieurs années. 

De promouvoir le jeu de soccer tout en fournissant aux participants la même chance de jouer et de s’épanouir dans une atmosphère de plaisir, de bon esprit sportif et de respect 

 

FRANC JEU/CODES DE CONDUITE 

 

ESPRIT SPORTIF 

Un des principaux objectifs de la CSEO consiste à enseigner un bon esprit sportif. Pour y arriver, les entraîneurs et les parents doivent montrer l’exemple aux joueurs. Le harcèlement des entraineurs ou des joueurs n’a pas sa place et nuit au plaisir du jeu. Les adultes doivent montrer l’exemple. 

 

PARTICIPATION 

La CSEO visent à promouvoir la récréation, le bien-être, la santé et l’amitié. L’essentiel, c’est de participer; la victoire est un boni. Chaque joueur recevra le même temps de jeu, mais cela dépendra aussi du joueur et de son engagement quant à sa participation aux pratiques, son assiduité et son respect du Code de conduite.

 

La CSEO démontre un intérêt marqué envers le respect du concept d’ESPRIT SPORTIF et s’attend à ce les membres, joueurs, entraîneurs, bénévoles et autres participants comprennent et mettent en pratique ce concept lors des activités et événements de la CSEO. 

 

Notre mission est : 

Afin d’atteindre cet objectif, nous avons besoin de l’engagement total des joueurs, des entraîneurs, des parents et d’un grand nombre de bénévoles, non seulement en paroles, mais aussi en gestes. Ensemble, nous pouvons former les joueurs, les arbitres et les entraîneurs; célébrer le soccer dans un environnement agréable et sain tout en améliorant la qualité de vie de notre collectivité.

 

VOTRE CONSEIL 

 

Harcèlement ou abus par un spectateur 

Dans ce cas, l’entraineur attendra qu’il y ait un arrêt de jeu. Lors de l’arrêt, si l’entraineur peut déterminer quelle équipe le spectateur encourage, il expliquera que le comportement du spectateur est considéré abusif et lui demandera de ce contrôler . Si l’entraineur ne peut pas déterminer quelle équipe le spectateur encourage, il approchera l’entraîneur de l’équipe hôte. Si le harcèlement ou l’abus continue, l’entraîneur demandera au spectateur de quitter le terrain. Il faudra expliquer au spectateur et à approprié que  abandonnera la partie si le spectateur refuse de quitter le terrain.

 

Crampons et protège-tibias 

Les crampons et protège-tibias sont obligatoires pour tous les âges.

 

Conditions du terrain 

Les entraineurs doivent s’assurer que les conditions du terrain sont sécuritaires. Les grandes dépressions ou de l’eau stagnante qui dépasse environ 2 pi x 2 pis en superficie, et autres dangers semblables constituent des raisons pour annuler une partie. L’entraineur (Nabil) possède le pouvoir final pour ce qui est de décider si un terrain est sécuritaire.

 

Supervision des parents 

Les joueurs jusqu’à 12 ans ne peuvent pas être laissés seuls aux pratiques. Les entraîneurs n’ont pas la responsabilité de superviser les enfants lorsque les parents sont absents et ne peuvent pas s’occuper d’urgences sans l’appui approprié des parents. On doit aborder ce sujet au début de la saison avec les entraîneurs et les parents pour assurer une entente mutuelle sur la mise en application de cette mesure au cours de la saison.

 

Emplacement des parents et partisans sur le terrain 

Les parents et partisans doivent se trouver du côté opposé du terrain d’où se trouvent les joueurs, ce qui permet aux entraîneurs de mieux contrôler l’équipe, de faciliter les changements et d’assurer la sécurité des joueurs. Les parents et entraîneurs ne sont pas autorisés à se trouver derrière la ligne de but.

 

Pauses pour boire de l’eau 

Les températures très chaudes pourraient exiger un temps d’arrêt pour permettre la consommation d’eau à chaque moitié de la partie. Un des entraîneurs doit en faire la demande. Ce sujet sera abordé et une entente sera faite avant la partie; l’entraineur en sera responsable et autorisera une pause environ à mi-chemin de chaque moitié. L’entraineur ajoutera du temps à la moitié au cours de laquelle on prend une ou plusieurs pauses pour boire de l’eau.

 

Conditions météo 

Les équipes doivent pratiquer et jouer en cas de mauvais temps. Les pratiques et les parties seront annulées si la ville d’Ottawa interdit l’utilisation des terrains. Les joueurs et les entraîneurs doivent se présenter aux parties à moins d’avis contraire de la CSEO (Nabil).  L’entraineur  Nabil  déterminera si le terrain ou les conditions météorologiques sont appropriés pour le jeu. Seul Nabil peut prendre la décision d’annuler une partie sur le terrain.

 

Lorsque la température à tout moment de la journée de la partie dépasse 30 degrés Celsius selon ce qui est enregistré sur le site Web d’Environnement Canada (http://www.meteo.gc.ca/city/pages/on-118_metric_f.html), la politique en matière de chaleur de la CSEO entre en vigueur. 

 

Politique en matière de chaleur 

Lorsque la température, à tout moment du jour de la partie, dépasse 30 degrés Celsius selon ce qui est indiqué sur le site Web d’Environnement Canada, la politique en matière de chaleur La CSEO entre en vigueur (http://www.weatheroffice.gc.ca/city/pages/on-118_metric_f.html).

Lorsque la température dépasse 30 degrés Celsius, il y aura deux pauses par moitié pour boire de l’eau, et ce, automatiquement, les parties et pratiques se poursuivront telles qu’elles sont planifiées. Les entraîneurs doivent surveiller les joueurs pour détecter des signes de stress ou de malaise causés par la chaleur.

D’autres conditions de temps très chaud pourraient exiger un temps d’arrêt pour permettre la consommation d’eau à chaque moitié de la partie. Un des entraîneurs doit en faire la demande. On doit en parler et en venir à une entente avant la partie, puis l’entraineur en assurera la gestion.

L’entraineur ajoutera du temps à chaque moitié pour permettre les pauses pour boire de l’eau, suivant les besoins.

Le conseil du CSEO se réserve le droit d’annuler les activités de soccer en se fondant sur des circonstances particulières ou des avertissements météorologiques explicites affichés sur le site Web d’Environnement Canada.

 

 

The Board of Directors of the Soccer des Etoiles d’Orléans welcomes you!

For those who were with us in previous years, we are pleased to see you again – for those who join the NOEC for the first time, we hope that your season will be enjoyable and that you will be with us for several years.

Promote the game of soccer while providing participants with the same opportunity to play and thrive in an atmosphere of fun, good sportsmanship and respect

FRANC JEU / CODES OF CONDUCT

SPORTS SPIRIT
One of the main objectives of the CSEO is to teach good sportsmanship. To do this, coaches and parents must set an example for the players. The harassment of coaches or players has no place and is detrimental to the enjoyment of the game. Adults must set an example.
PARTICIPATION

The CSEO aims to promote recreation, well-being, health and friendship. The essential thing is to participate; the victory is a bonus. Each player will receive the same amount of time, but it will also depend on the player and his / her commitment to participation, attendance and compliance with the Code of Conduct.

The CSEO demonstrates a marked interest in respecting the concept of SPORTS SPIRIT concept and expects members, players, coaches, volunteers and other participants to understand and apply this concept during the activities and events of the CSEO.

Our mission is:

In order to achieve this goal, we need the full commitment of players, coaches, parents and a large number of volunteers, not only in words but also in gestures. Together we can train players, referees and coaches; celebrate soccer in a pleasant and healthy environment while enhancing the quality of life in our community.

YOUR COUNCIL

Harassment or abuse by a spectator

In this case, the coach will wait for a stoppage of play. At the stop, if the coach can determine which team the spectator encourages, he will explain that the behavior of the spectator is considered abusive and will ask him to this control. If the coach can not determine which team the viewer encourages, he will approach the coach of the host team. If the harassment or abuse continues, the coach will ask the viewer to leave the field. It will be necessary to explain to the spectator and appropriate that will leave the part if the spectator refuses to leave the ground.

Crampons and Shin Guards

Crampons and shin guards are mandatory for all ages.

Ground conditions

Coaches must ensure that the conditions in the field are safe. Large depressions or stagnant water that exceeds about 2 ft x 2 ounces in area, and other similar hazards are reasons for canceling a game. The coach (Nabil) has the final power in deciding if a course is safe.

Supervision of parents

Players up to 12 years old can not be left alone to practice. Coaches are not responsible for supervising children when parents are absent and can not deal with emergencies without proper parent support. This issue needs to be addressed at the beginning of the season with coaches and parents to ensure mutual agreement on the implementation of this measure during the season.

Location of Parents and Supporters in the Field

Parents and supporters must be on the opposite side of the field where the players are located, enabling coaches to better control the team, facilitate changes and ensure player safety. Parents and coaches are not allowed to be behind the goal line.

Breaks for drinking water

Very hot temperatures may require a downtime to allow water to be consumed at each half of the game. One of the coaches must apply. This topic will be discussed and an agreement will be made before the game; the coach will be responsible and will allow a break approximately halfway to each half. The coach will add time to the half during which one or more breaks will be taken to drink water.

Weather conditions

Teams must practice and play in bad weather. The practices and parts will be canceled if the City of Ottawa bans land use. Players and coaches must report to the parties unless otherwise directed by the CSEO (Nabil). Coach Nabil will determine if the field or weather conditions are appropriate for the game. Only Nabil can decide to cancel a game on the field.

When the temperature at any time of the day of the game exceeds 30 degrees Celsius according to what is posted on the Environment Canada website

In Archive